Bois Energie 2017 : Un rendez-vous professionnel pour la filière

Réorienté depuis 2016 vers le public professionnel avec deux journées dédiées, le salon Bois Energie se pose au parc des expositions de Limoges du 30 mars au 2 avril. Sa spécificité tient dans sa couverture complète de la filière depuis la gestion forestière jusqu’à la production d’énergie par cogénération ou chauffage direct, en passant par la production et la distribution des différents types de combustibles. Plus de 8 000 visiteurs professionnels y sont attendus.

 Destiné aux professionnels de tous les secteurs concernés au niveau national, le vaste panel d’équipements et de services présentés par les 380 exposants offre un large panorama des évolutions en Europe avec plus de 20 pays européens exposant. Il traite du bois-énergie pour les industries, collectivités locales ainsi que les applications domestiques et rassemble la gamme la plus complète d’équipements de chauffage au bois, de types de biocombustibles mais aussi de filières d’approvisionnement et de production de combustible, avec la première et deuxième transformation, notamment liées au marché du pellet. Les visiteurs professionnels ont également accès à un ensemble de conférences et de visites techniques qui leur sont dédiées.

Son « Concours de l’Innovation » est un temps fort permettant de mettre en lumière les innovations les plus importantes de l’année, et fait souvent office d’indicateur des tendances futures. Il distingue quatre catégories :

  • « Approvisionnement et combustible »,
  • « Chauffage central à bois pour le secteur domestique »,
  • « Chauffage d’appoint à bois pour le secteur domestique »,
  • « Production d’énergie à partir du bois pour les secteurs collectif et industriel ».

Les résultats de l’édition 2017 seront annoncés le jeudi 30 mars.

Le concours 2016 a notamment vu l’attribution du Bois Energie d’Argent « Matériels d’approvisionnement et combustible» à la société Compte-R pour son « Top Loader », un système de désilage par le haut capable de s’adapter à différents types d’installations. Le jury lui a reconnu trois avantages principaux, avec un faible besoin de génie civil (pas de fosse, système léger, donc pas de renforts particuliers…), une maintenance facile en cas de panne (tous les systèmes mobiles, moteurs, etc. sont en dehors du tas), et des consommations électriques plus faibles que des systèmes hydrauliques par le fait même qu’une petite partie du tas est en mouvement. Ce système est aujourd’hui installé sur trois sites en France. De même, la société Saelen Energie a reçu le Bois Energie d’Or, catégorie « Production d’énergie à partir du bois pour les secteurs collectif et industriel » pour sa chaîne d’extraction brevetée par la société Heizomat permettant de transférer le combustible (cf. Journal du vrac n° 109 août-sept. 2016).

P.M.

Consulter l’intégralité du Journal du vrac N°112 Janvier/Février 2017

Inscrivez-vous à la newsletter
gratuite du Journal du vrac.