Transport fluvial : + de 10 % au 1er trimestre 2010

Les chargeurs font de plus en plus confiance à la voie d’eau. Le bilan du premier trimestre de la navigation intérieure de VNF (Voies navigables de France) vient conforter cette position. Le fret fluvial a affiché une croissance soutenue pour le début de l’année 2010 avec une augmentation de + 11,6 % de tonnes kilomètres et + 7,4 % en tonnes, comparés à ceux de 2009 sur la même période.

Ces chiffres constituent un moteur supplémentaire pour poursuivre la relance de la filière fluviale amorcée par VNF et ses partenaires, et atteindre les objectifs ambitieux de croissance du trafic et de report modal, de la Loi Grenelle I. La voie d’eau est en effet un mode de transport qui, en moyenne, consomme 4 fois moins d’énergie et émet 4 fois moins de CO2 que celui du routier, sans oublier les moindres nuisances sonores, d’encombrement des axes routiers ou encore des risques d’accident… Ce premier trimestre reflète une certaine reprise des secteurs impactés par la crise (produits énergétiques, sidérurgie, et produits chimiques). Les céréales : ce trafic connaît une hausse des tonnages transportés (+27 %). Cette filière conforte ainsi la part de marché du fluvial dans ses logistiques. Le marché du charbon est marqué par une augmentation notoire (+25,3 % en tonnes) due au restockage, après un hiver 2009 particulièrement « gourmand ». L’activité BTP révèle une relative confiance notamment en région parisienne sur une année soutenue. Enfin, le transport des produits métallurgiques est en forte augmentation avec +25 % de tonnes kilomètres. Un secteur en nette reprise.

Inscrivez-vous à la newsletter
gratuite du Journal du vrac.