Val.i.d. : captation des poussières à la source

Développé par la société Val.i.d., le système de brumisation « Naltec » s’appuie sur la pulvérisation d’un fin brouillard d’eau dans les zones d’extraction, de broyage, ou criblage des matériaux susceptibles d’émettre de la poussière. De son côté le système « BDS » injecte une mousse composée de microbulles d’eau lors du brassage du matériau à la chute d’un convoyeur, le remplissage d’une goulotte ou d’une trémie ou encore à l’alimentation d’un crible.

JDV108_p23

Source de risques, même en l’absence de critère explosif, la simple présence de poussières nuit à la visibilité des conducteurs d’engins et des opérateurs. Elle engendre des accumulations de matière sur les motorisations, et compromet la santé des intervenants et riverains proches par leur inhalation. Lorsque l’installation ne peut pas être confinée, les techniques habituelles pour minimiser les pollutions liées aux émissions de poussières agissent la plupart du temps à l’endroit où elles sont générées. L’une d’elles est la brumisation, c’est-à-dire la pulvérisation d’un fin brouillard d’eau dans la zone d’extraction, de broyage, ou criblage des matériaux. Cela permet également de lutter contre un départ de feu, souvent inhérent au matériau même.

(…)

Retrouvez la suite de cet article dans le Journal du Vrac N°108 Mai/Juin 2016

Inscrivez-vous à la newsletter
gratuite du Journal du vrac.