Hydracone : le système s’installe dans les esprits

Proposé depuis maintenant près de trois ans par Morillon, le système d’extraction Hydracone séduit de plus en plus d’industriels. Les installations se succèdent, preuve d’un intérêt certain pour la technologie. Le point avec Fabrice Théoden, ingénieur commercial chez Morillon.

 

Fabrice Théoden, ingénieur commercial chez Morillon.

Diriez-vous que l’Hydracone est désormais un système validé par les industriels ?

Fabrice Théoden : Il y a quelques années, nous avions décidé de développer une solution d’extraction pour silos à fond conique, qui réponde à une demande bien spécifique. Nous avons jusque-là réalisé plusieurs installations qui ont fait leurs preuves, et nous avons actuellement beaucoup de demandes pour des modifications d’installations existantes. Nous ne sommes désormais plus dans une phase de prototypage et de développement : nous avons, au fil des projets, capitalisé sur les retours de nos clients et apporté quelques améliorations au système. Nous avons par exemple retravaillé l’ergonomie, le design ou encore les facilités de montage. L’Hydracone est une solution aujourd’hui proposée dans sa configuration finale. Cela nous conforte dans l’idée que nous ne nous sommes pas trompés dans la captation des besoins et notre stratégie de développement.

 

Plusieurs systèmes Hydracone ont été installés chez Agri Pasquier.

Quelle est la dernière application en date pour laquelle vous avez fourni un Hydracone ?

F. T. : Nous venons de finaliser une installation pour l’un de nos clients qui produit de l’alimentation animale sous forme de « Mash ». Elle devrait être mise en service dans le courant du mois de juin. Notre client propose des produits divers tels que des flocons de féverole, d’avoine, de maïs ou encore de blé. Dans son process, ces céréales aplaties étaient stockées dans des cases à fond plat. Nous travaillions déjà avec ce client pour des extracteurs à fond plat. Dans le cadre d’un développement d’activité, celui-ci souhaitait profiter d’une nouvelle installation stockage, d’extraction et de dosage automatisée, capable d’alimenter directement une benne doseuse et respectueuse de l’intégrité de ses produits. Le produit étant particulièrement fragile, il était important de le détériorer le moins possible. Notre système Hydracone a permis une extraction plus souple du produit, à des vitesses assez basses, tout en conservant des débits cohérents. L’intégrité du produit est préservée grâce à l’extraction par vis combinée à une vidange gravitaire additionnelle. Parallèlement, un même silo pouvant recevoir plusieurs produits différents, le maintien le plus propre possible du silo était nécessaire. Avec un fond plat, un petit tapis de produit peut subsister, tandis qu’un fond conique est plus favorable à l’auto-nettoyage.

 

L’extracteur Hydracone en cours de montage sur site.

Assurez-vous un lien direct avec le client final tout au long du projet ?

F. T. : Pour notre client du secteur de l’alimentation animale, il se trouve que l’installation neuve a été réalisée conjointement avec Morillon pour l’extraction, Stolz pour la manutention et SERCAA pour le stockage en silo. Il s’agit d’un trio qui fonctionne relativement bien : nous sommes chacun spécialiste dans un domaine, avec une bonne complémentarité. Le client intervient en tant que maître d’œuvre et maître d’ouvrage, et traite en direct avec chacun des fabricants qu’il a choisi. Concernant la partie extraction, la définition du besoin et les démarches ont été directement faites avec Morillon. Nous avons parallèlement échangé avec le manutentionnaire qui assure le montage sur site. Morillon assure la fourniture, la mise en service et éventuellement une assistance au montage. Les extracteurs à fond plat sont relativement connus aujourd’hui, mais ce n’est pas le cas pour les extracteurs coniques qui ne sont pas encore très répandus. Les clients apprécient donc que nous les accompagnions dans la mise en œuvre de la solution, qui peut révéler quelques contraintes spécifiques au montage. Nous remarquons également que nous sommes de plus en plus consultés durant la phase d’avant-projet. Nous sommes par exemple sollicités sur les aménagements des silos, qui conditionne les spécificités et les budgets des machines. Notre expertise dans le stockage et l’extraction nous permet de définir une solution qui soit technico-économiquement pertinente.

 

L’Hydracone a été inspiré du système Hydraugyre pour silos à fond plat de Morillon.

Pouvez-vous nous parler de votre système d’aide au démarrage breveté « Booster » ?

F. T. : Morillon a développé et équipe ses extracteurs depuis plus de 40 ans du système « BOOSTER ». Il s’agit d’un système d’aide au déblocage de la vis lorsque celle-ci se trouve en situation de blocage ou de démarrage difficile. Grâce à des capteurs, nous pouvons mesurer la pression d’huile et ainsi savoir si la vis est en difficulté ou non. Si oui, le moteur hydraulique est arrêté et la rotation de la vis est assurée par un vérin : ce dernier entraîne une roue libre montée sur l’arbre d’entraînement de la vis d’extraction. Le couple du « Booster » est dix à douze fois supérieur au couple nominal. Ce système est disponible sur toute la gamme d’extracteurs hydrauliques Morillon.

 

Zoom sur le système breveté « Booster » de Morillon.

L’Hydracone est-il un système spécifiquement dédié à l’agroalimentaire ?

F. T. : Les premiers contacts que nous avons pu avoir autour de l’Hydracone ont été initiés lors des salons professionnels, au travers de notre réseau ou de la presse spécialisée. Les installations ont jusque-là été principalement réalisées dans le secteur de l’agroalimentaire. Nous avons cependant pour objectif de porter l’Hydracone à la connaissance des industriels du secteur de la biomasse. Le fond conique n’est pas encore identifié sur ce marché, et il peut apporter de nouveaux atouts par rapport au fond plat. Certains marchés ayant des contraintes de type alimentaires – où les solutions hydrauliques peuvent avoir des inconvénients par rapport à une potentielle contamination du produit – peuvent aussi être intéressés par l’Hydracone. Avec notre système, aucun équipement hydraulique n’est placé dans le passage produit, et nous pouvons assurer un risque zéro de pollution de la matière. Nous sommes au début de la démocratisation de ce système, les industriels commencent à penser « Hydracone ». Nous avons réalisé une belle pénétration du marché en France, que nous devons aussi concrétiser à l’international.

 


 

Présentation de l’Hydracone

À la demande de ses clients, Morillon a conçu un système d’extraction pour fond conique : l’Hydracone. Ce dernier permet d’extraire des produits lourds ou légers, pulvérulents ou fibreux, secs ou humides, et possédant une faible aptitude à l’écoulement naturel, stockés dans les silos à fond conique. Une vis d’Archimède inclinée et entraînée par un moteur hydraulique balaye le cône du silo en tournant sur elle-même, favorisant l’extraction du produit stocké selon le principe « Premier entré, premier sorti » (FIFO). L’Hydracone est adapté aux silos à fond conique de 2,5 m (10 mètres) de diamètre, d’un angle de 45°. Il permet des débits jusqu’à 250 m3/h selon le produit stocké.

 

L’option ATEX

L’Hydracone peut être fourni en version ATEX, en inox 304 ou 316L pour des températures allant jusqu’à 150 °C. Morillon propose deux niveaux de zonage ATEX : intérieur silo Zone 20/extérieur silo Zone 21 et intérieur silo Zone 20/extérieur silo Zone 22. Morillon utilise des matériaux spécifiques non conducteurs et non générateurs d’étincelles, tels que des doublages en polyamide, ainsi que l’emploi d’équipements électriques spécifiques, par exemple.

Inscrivez-vous à la newsletter
gratuite du Journal du vrac.