Cemex cède ses activités en Australie …

cemex marolles 1Prestataire de matériaux pour le BTP, Cemex signe un accord de cession de ses activités en Australie avec le groupe Holcim pour un montant d’environ 2,02 milliards de dollars australiens.

Cet accord est assujetti à plusieurs conditions de réalisation, parmi lesquelles un contrôle préalable satisfaisant, l’obtention des autorisations légales requises et le déboursement des fonds de l’établissement financier de l’acheteur. Toutes les conditions de réalisation devront être réunies dans un délai de six mois au maximum. Cemex est l’un des premiers fournisseurs de granulats, de béton prêt à l’emploi et de conduites en béton en Australie. Les actifs à céder se répartissent comme suit : 249 unités de production de béton prêt à l’emploi, 83 carrières de granulats et 16 usines de conduites et produits en béton, soit un total de 348 sites de production répartis dans toute l’Australie. En 2008, ces sites ont généré un chiffre d’affaires et un EBITDA d’environ 1,86 milliard et 313 millions de dollars australiens, respectivement. La cession comprend également la participation de 25 % de Cemex dans Cement Australia. La capacité de production annuelle de Cement Australia s’élève à 5,1 millions de tonnes de ciment, y compris l’extension en cours de construction à l’usine de Gladstone, et ses actifs incluent quatre cimenteries et un broyeur. Cette cession s’inscrit dans la stratégie globale de Cemex destinée à améliorer sa flexibilité financière, notamment par la réalisation de 900 millions de dollars US d’économies récurrentes annuelles, la rationalisation des investissements, ainsi que la réduction de sa dette totale et l’amélioration du profil de sa dette.

… conformément à son plan de refinancement de dette bancaire

Les discussions de Cemex avec les banques qui représentent la majorité de l’encours de sa dette continuent de progresser. L’élément clé du plan de refinancement envisagé est l’échéancier révisé d’une nouvelle facilité couvrant une dette bancaire de 14,5 milliards de dollars US à courir jusqu’en février 2014. Ce nouveau calendrier repousserait les échéances 2009-2011 de manière substantielle. Selon Cemex, la mise en oeuvre de ce refinancement, associée à la cession d’actifs non stratégiques, à la poursuite des initiatives de réduction des coûts et à la possibilité d’accéder aux marchés de capitaux, contribuera à un renforcement significatif de sa structure de fonds propres. « Cemex est en train de finaliser avec toutes ses banques les termes d’un plan de refinancement global, qui augmenterait sa flexibilité et lui permettrait de diversifier ses sources de financement », a déclaré M. Lorenzo Zambrano, Pdg de Cemex. « Avec l’annonce de la vente de nos actifs australiens pour un montant de 2,02 milliard de dollars US et de celle d’autres actifs non stratégiques dont nous souhaitions nous séparer, nous avons largement atteint les objectifs de cession annoncés précédemment pour 2009. Nous avons également lancé un programme de réduction des coûts de grande envergure afin d’ajuster nos activités à la situation actuelle des marchés ». Les détails du plan de refinancement seront communiqués après finalisation de l’accord.

Inscrivez-vous à la newsletter
gratuite du Journal du vrac.