Filière céréales : interval s’offre un stockage hors normes

Souhaitant se doter d’une installation de stockage de céréales d’une capacité totale de 63 000 tonnes sur un ancien site industriel, le groupe coopératif Interval (*) était confronté à de nombreuses contraintes techniques. Il a confié la maîtrise d’oeuvre complète du projet au bureau d’étude ICC (Dijon-21) et à sa filiale IPS (Clermont-Ferrand-63).

JDV107_P44La particularité du site retenu pour ce projet d’ampleur inédite, réside dans son implantation en bordure de la ligne de chemin de fer Paris-Bâle. Cela faisait plus de dix ans que le groupe coopératif Interval recherchait un tel embranchement. L’opportunité s’est présentée en 2014 avec la possibilité d’acquérir une friche industrielle située aux abords immédiats des usines du groupe Peugeot Automobiles à Vesoul (Haute-Saône). La première étape, conduite avec brio par Didier Vagnaux et Philippe Guichard, respectivement président et directeur du groupe, a consisté à obtenir l’acquisition du terrain embranché SNCF auprès des acteurs régionaux. La suite n’a pas été plus simple, car ce site n’était en rien prévu pour réaliser un stockage de céréales.

(…)

Retrouvez cet article dans le Journal du Vrac N°107 Mars/Avril 2016

Inscrivez-vous à la newsletter
gratuite du Journal du vrac.