Eric Sarraillon, Chef de produits chez Schmersal France.

Schmersal : tout pour la protection des hommes et des installations

Le groupe Schmersal est l’un des leaders mondiaux dans le domaine des dispositifs et systèmes de sécurité. Nous avons posé quelques questions à Eric Sarraillon, Chef de produits chez Schmersal France, pour dresser le portrait d’une société tournée vers la protection des machines et des hommes.

Eric Sarraillon, Chef de produits chez Schmersal France.

Eric Sarraillon, Chef de produits chez Schmersal France.

Quelles solutions proposez-vous aux industriels du vrac ?

Eric Sarraillon : Notre gamme de produits comprend des capteurs de sécurité de dernière génération et des dispositifs de protection optoélectroniques pour sécuriser les zones dangereuses, mais aussi des contrôleurs programmables de sécurité et d’automatisation, des systèmes de positionnement pour ascenseurs, des contrôleurs et dispositifs de commutation de protection ATEX destinés à des zones soumises à des risques importants d’explosions déclenchées par des gaz ou des poussières. Notre gamme s’étend aux microrupteurs pour l’ingénierie de précision, aux commutateurs de position pour les applications très robustes, aux séries hygiéniques pour l’industrie alimentaire et aux séries dédiées à l’industrie minière. Notre groupe a connu une excellente année 2018 avec des taux de croissance continus. Nous sommes convaincus que cette tendance se poursuivra. Notre époque connaît une multiplication des innovations technologiques comme, par exemple, l’industrie 4.0, l’intelligence artificielle, la robotique, etc. Cet environnement bénéficiera à long terme à l’industrie de la machine-outil, notre principal segment de clients, partout dans le monde.

Sur quels secteurs d’activité êtes-vous présents ?

E. S. : L’ingénierie mécanique et la technologie d’automatisation ont été nos premiers secteurs d’activité – bien que la sécurité des machines ne soit devenue ce qu’elle est maintenant qu’à partir des années 1980. Depuis plus de soixante ans cependant, nous avons élaboré et fabriqué des commutateurs robustes utilisés aussi bien dans l’exploitation minière que dans les machines-outils mobiles. Nous offrons à nos clients dans ce secteur une large gamme de composants de systèmes mécaniques et électroniques, ainsi que des interrupteurs de déport de bandes, des dispositifs de commande et d’alarme et des manipulateurs utilisés à l’international dans le traitement de marchandises en vrac. Mis à part l’Allemagne, berceau de notre entreprise créée en 1945, la France a toujours représenté un important marché pour le groupe. Notre filiale française a récemment célébré son cinquantième anniversaire, en 2018.

Les dispositifs de sécurité fabriqués par Schmersal sont installés dans les industries du monde entier – particulièrement dans six secteurs de l’ingénierie mécanique. Cela comprend l’industrie agroalimentaire, la technologie de l’emballage, la construction de machines-outils, l’ingénierie des ascenseurs, l’industrie lourde et le secteur automobile. Parmi nos clients figurent des acteurs internationaux de l’industrie mécanique, de l’ingénierie industrielle, mais aussi des utilisateurs de machines. Les ingénieurs Schmersal ont acquis une grande expertise dans différentes industries et des connaissances approfondies relatives aux exigences spécifiques à chaque application.

À quelle étape du process industriel intervenez-vous ?

E. S. : Idéalement, nous devrions intervenir dès les premières phases de conception des machines. Nous comptons de nombreux clients importants qui ont bien intégré la sécurité et appliqué cette stratégie à leurs dispositifs dès les premières esquisses. Dans ces cas, la chaîne de sécurité – par exemple les capteurs et interverrouillages associés à l’analyse de la sécurité – a été intégrée de façon exemplaire. Cela ne représente hélas pas la majorité des cas. Il ne fait aucun doute que la prise en compte de la technologie de sécurité dès la phase de conception serait plus économique. Après tout, la machine ne se contente pas de protéger l’opérateur, elle améliore aussi l’efficacité du processus. Une solution de sécurité mûrement réfléchie peut diminuer les durées d’immobilisation des machines et augmenter la disponibilité et la productivité. Schmersal propose par conséquent des conseils de sécurité dès la phase de conception.

Proposez-vous une offre purement « produit », ou bien avez-vous également une offre « service » ?

Le siège social de Schmersal à Wuppertal, en Allemagne.

Le siège social de Schmersal à Wuppertal, en Allemagne.

E. S. : La sécurité des machines est un thème complexe : nous faisons donc face à une demande croissante d’assistance qualifiée pour différents aspects de la sécurité des machines. De même, nos clients internationaux sont de plus en plus demandeurs de solutions globales provenant d’un seul fournisseur pour les appliquer dans le monde entier. Ils attendent de leurs fournisseurs un centre de contact unique répondant à toutes leurs questions et problématiques, un contact qui connaît et comprend leurs applications et s’appuie sur des connaissances solides. Schmersal a ainsi constitué un département de service indépendant : le tec.nicum.
tec.nicum dispense à tous les fabricants et opérateurs de machines des conseils indépendants du fabricant concernant toutes les directives réglementaires, et les assiste dans la conception de la sécurité de leurs machines. La gamme modulaire de services mis à disposition par tec.nicum couvre différents secteurs : transfert de connaissances/ formation, services de consultant, conception technique et modernisation. Selon les exigences, les clients peuvent aussi demander des services sur mesure ou bien une assistance globale. Sur demande, les spécialistes du tec.nicum réalisent des projets de sécurité de A à Z pour les clients. Notre division de services de sécurité forme un réseau international d’ingénieurs de sécurité opérationnels certifiés par le TÜV Rheinland. Les services de l’organisation internationale tec.nicum peuvent ainsi intervenir rapidement et de façon pratique sur site.

Quels sont les atouts de Schmersal aujourd’hui ?

E. S. : Schmersal est un fournisseur et un spécialiste en sécurité des machines, reconnu internationalement, s’appuyant sur des décennies d’expériences dans ce domaine. Il est important pour les fabricants internationaux de machines que les composants soient toujours disponibles dans le monde entier et que les fournisseurs puissent, si nécessaire, être contactés localement. C’est le cas de Schmersal : nous sommes présents dans plus de soixante pays grâce à nos filiales internationales et partenaires commerciaux. Nous répondons aux évolutions technologiques par des investissements continus dans notre R&D. Nous pouvons ainsi toujours offrir à nos clients des solutions de sécurité à la pointe de la technique. Nous développons notamment des solutions de sécurité pour l’industrie 4.0. Dans le contexte de l’industrie du futur, la surveillance continue des processus techniques forme la base de la maintenance prédictive. La nécessaire information de surveillance peut désormais être fournie par des composants de sécurité évaluée dans le Cloud. La solution de sécurité intelligente de Schmersal a été conçue pour cela. Grâce à elle, les données des capteurs sont transmises au Cloud via le contrôleur de sécurité PSC1 ou une passerelle SD, mais aussi via une passerelle périphérie. Les avantages : les composants déployés pour satisfaire les standards de sécurité peuvent également fournir des données et contribuer à renforcer la productivité.

Des solutions complètes d’un seul fournisseur : le long du convoyeur, les composants et systèmes de Schmersal et ScanMin Africa contribuent à la sécurité des employés, des systèmes et des processus, ainsi qu’à l’amélioration de la qualité des produits.

Des solutions complètes d’un seul fournisseur : le long du convoyeur, les composants et systèmes de Schmersal et ScanMin Africa contribuent à la sécurité des employés, des systèmes et des processus, ainsi qu’à l’amélioration de la qualité des produits.

Comment décririez-vous le concept de sécurité chez Schmersal ? qu’intègre-t-il ?

E. S. : Nous sommes un fournisseur de systèmes et de solutions pour la sécurité des machines. Notre définition des systèmes est la sélection sophistiquée et l’association de composants internes et externes dans le but d’offrir la conception la meilleure, la plus sûre et la plus conviviale aux machines et systèmes de nos clients. Parallèlement, nos systèmes de sécurité boostent la productivité. Les systèmes de sécurité de Schmersal se caractérisent par leur flexibilité et leur capacité de communication : par exemple, les capteurs et interverrouillages de sécurité sont équipés d’une interface SD capable de transférer des données complètes de statut et de diagnostic depuis des dispositifs individuels vers le contrôleur via la passerelle SD et différents bus de terrain. Les problèmes sont ainsi résolus plus rapidement, d’où une maintenance préventive et une disponibilité accrue de la machine.

Quelles solutions proposez–vous spécifiquement pour les industries du vrac ?

E. S. : Tout dépend de l’application spécifique et des exigences des clients. Nous pouvons fournir des composants standards et, si nécessaire, concevoir et livrer des solutions de sécurité complexes. L’éventail s’étend de petites machines ne gérant qu’une porte de sécurité avec une fonction d’arrêt d’urgence jusqu’à des systèmes de fabrication en plusieurs parties qui nécessitent la configuration de sous-systèmes de sécurité en réseau, exigeant eux-mêmes une communication intégrée au Cloud.

Au cours des précédentes décennies, Schmersal n’a cessé d’étoffer sa gamme de produits et de systèmes de sécurité des processus et du personnel dans le secteur du vrac. Grâce à ses nombreuses variantes, elle couvre toutes les applications – depuis la plus petite bande de convoyage avec une vitesse inférieure à 1 m/s jusqu’à des systèmes de convoyage d’un kilomètre avec une vitesse supérieure à 10 m/s. Parmi les exemples, on peut citer la nouvelle gamme Schmersal de déports de bande. Cette dernière comprend trois séries parfaitement adaptées aux différentes vitesses de déplacement des convoyeurs, petits ou grands. Des modèles de commutateurs dotés de rouleaux d’alignement de bande d’un diamètre supérieur peuvent être utilisés pour des vitesses plus élevées. Cela signifie moins de rotations et, par conséquent, moins d’usure. Parallèlement, la plupart des options sont dotées d’une fonction d’avertissement pour permettre une maintenance préventive.

Quelles peuvent être les conséquences pour l’industriel en cas d’absence d’équipements de sécurité ?

E. S. : Le défi de l’industrie des substances solides en vrac réside dans l’importance majeure de la protection, à la fois du personnel et des processus. Les matériaux bruts sont souvent directement transportés en vrac depuis le site minier pour leur traitement, ou bien chargés sur rail ou sur des navires pour être acheminés. Des convoyeurs à bande métallique couvrent également de grandes distances jusqu’à 35 kilomètres, avec des capacités supérieures à 10 000 tonnes par heure. En partie en raison des investissements élevés de construction de tels convoyeurs, les opérateurs ont intérêt à utiliser leurs systèmes 365 jours et 24/24h sans le moindre incident. Les perturbations, interruptions ou immobilisations de ces convoyeurs peuvent avoir des conséquences lourdes – depuis des retards jusqu’à des goulots d’étranglement dans le cas de livraisons rapides, sans oublier des interruptions importantes de fabrication, notamment dans les cimenteries, centrales électriques et aciéries, ou d’autres usines alimentées en matériaux bruts. Dans certains cas, les interruptions de production entraînent aussi de considérables pertes financières. En réponse, Schmersal propose à ses clients des solutions de protection aussi bien pour le personnel que pour les processus et les investissements.

La famille d’interrupteurs de position PS de Schmersal est conçue selon le principe modulaire.

La famille d’interrupteurs de position PS de Schmersal est conçue selon le principe modulaire.

Selon vous, quelles sont les erreurs que les fabricants doivent éviter pour optimiser la sécurité ? quel conseil donneriez-vous ?

E. S. : Certains fabricants de machines n’envisagent la sécurité qu’à la toute fin de leur chaîne de conception. Les machines étant souvent déjà achevées, la technologie de sécurité est ainsi – pour le dire crûment – bâclée. Chez Schmersal, nous recommandons de suivre trois étapes d’évaluation de la sécurité pour optimiser la sécurité des machines. D’abord, nous évaluons la sécurité lors de la conception, puis nous faisons en sorte d’intégrer toutes les mesures de sécurité durant la phase de fabrication et, enfin, nous nous assurons que tous les standards de sécurité sont respectés en contrôlant la performance en temps réel de la machine une fois installée sur le site de l’utilisateur final.

Quels avantages peuvent apporter vos équipements à vos clients ?

E. S. : Les bandes de convoyage peuvent s’échapper de leurs lignes et causer ainsi d’importants dommages. Les interrupteurs d’arrêt d’urgence sont mis en place pour détecter de façon anticipée les défauts d’alignement de bande. De faibles déviations avec un défaut d’alignement de 10° déclenchent un avertissement et, des déviations plus importantes – par exemple de 25° –, entraînent l’immobilisation. Grâce à l’avertissement anticipé, le service de maintenance des opérateurs du système de convoyage pourra éviter les arrêts de fabrication intempestifs et corriger les défauts par des mesures appropriées. Le dispositif de déport de bande réduit ainsi les durées d’immobilisation et augmente de fait la disponibilité de l’installation. Notre nouvelle plateforme modulaire de commutation HDS que nous venons de mettre sur le marché constitue un autre exemple. Les séries modulaires réunissant pour la première fois plusieurs fonctions sur une même plateforme, elles deviennent utilisables pour un large éventail d’applications. Parmi les domaines d’application typiques, on peut citer la désactivation par arrêt d’urgence, la surveillance de défaut d’alignement de bande dans le transport de matériaux en vrac, le contrôle de position finale dans la fabrication d’acier et le contrôle de niveau dans les silos de stockage pour matériaux. Nous avons créé avec la plateforme modulaire de commutation HDS un produit que nos clients peuvent utiliser avec flexibilité pour de nombreuses applications. La plateforme HDS est utilisée dans le monde entier grâce à ses autorisations internationales.

Vous proposez des solutions atex : pouvez-vous nous les présenter ? pour quels types d’applications spécifiques ont-elles été conçues ?

E. S. : Pour ce domaine de responsabilité bien particulier, le groupe Schmersal a créé son propre centre de compétences qui a, au cours des dernières décennies, accumulé une réelle expérience dans le développement et la fabrication de commutateurs conformes à la réglementation sur la protection contre les explosions. Dans ces domaines d’application, des capteurs de sécurité sans contact sont souvent utilisés sur les machines et dans les installations, tout particulièrement pour des applications des industries lourdes. Schmersal propose également des versions EX d’interrupteurs d’arrêt d’urgence à commande par câble et des interrupteurs d’alignement de bande. Outre des interrupteurs, notre portefeuille couvre également une large gamme de modules de surveillance de sécurité pour une évaluation des signaux. Grâce à cette gamme, Schmersal fournit aussi des systèmes et des solutions pour la sécurité des machines dans le domaine de la protection contre les explosions.

Quels sont les prochains développements en prévision ?

E. S. : Nous pouvons préciser que nous adoptons une nouvelle approche afin de répondre aux exigences spécifiques de nos clients. Nos priorités resteront une qualité produit inchangée, associée à la sécurité et à la rentabilité optimale des installations. Cependant, nos clients internationaux sont de plus en plus demandeurs de solutions globales provenant d’un seul fournisseur et réplicables dans le monde entier. Schmersal noue par conséquent des alliances stratégiques avec d’autres fournisseurs. On peut citer notre partenariat commercial avec ScanMin Africa – une jeune entreprise basée à Johannesburg en Afrique du Sud. ScanMin Africa est spécialisée dans la spectrométrie de masse à rapport isotopique de matériaux comme le charbon, le ciment, les minéraux et minerais. Cette technologie permet d’obtenir des informations en temps réel pour le contrôle de processus, mais aussi pour les contrôles de qualité de nos systèmes actifs. La stratégie de Schmersal consiste à élargir son réseau international de distribution et de fabrication pour ses marchés cibles que sont la Chine, l’Inde, l’Amérique latine, l’Afrique et l’Europe. Nous disposons déjà d’un centre international de compétences pour l’acier, les centrales électriques au charbon et le ciment dans notre usine en Inde et, avec ACE Schmersal Brésil, d’un centre global de compétences dédié au domaine minier. Nous proposons déjà un vaste portefeuille de produits pour une large gamme d’applications, y compris des réseaux de sécurité tels que Dupline ou ASi-SaW comme standards. De plus, nous proposons sur demande de la formation technique et sur la sécurité, mais aussi des services de consultant et des audits. Nous élargirons aussi très bientôt notre portefeuille avec de nouveaux partenaires de distribution, en plus de ScanMin Africa et Coal Control, avec un spécialiste de systèmes de surveillance préventive pour bandes de convoyage.

Quelle est votre vision de l’industrie 4.0 ?

E. S. : La fabrication industrielle à l’époque de l’industrie 4.0 est dominée par les données. Cela concerne également l’industrie du vrac. Les données en temps réel de chaque machine et composant créeront plus de transparence et seront utilisées pour exploiter le potentiel d’efficacité. Schmersal continuera toutefois à concentrer ses efforts de R&D en faveur du développement de capteurs intelligents et fiables et de solutions systèmes intégrées. Pour faire face à l’explosion prévisible du volume de données générées et traitées dans le futur, nous travaillons sur des solutions permettant à nos composants et systèmes de fournir des données à un environnement Cloud. Seules des solutions Cloud sont en effet à même d’assurer le traitement d’importantes quantités de données et l’analyse de données globales. Mais la digitalisation croissante et la mise en réseau des machines et équipements font que ces systèmes deviennent plus sensibles à la manipulation et à des attaques de hackers. Une attaque sur des systèmes IT – par exemple un risque de sécurité – peut donc devenir un risque pour la sûreté. Les experts en sûreté et en sécurité devront donc à l’avenir collaborer de façon toujours plus étroite.

 

Inscrivez-vous à la newsletter
gratuite du Journal du vrac.