ABB Smart Sensor : un capteur intelligent pour zone ATEX

Le spécialiste des solutions d’entraînement ABB avait lancé en 2016 une première génération de capteurs dédiés à la surveillance des machines tournantes. Officiellement lancée en 2020 sur le marché français, la seconde génération de capteurs Smart Sensor apporte son lot de nouveautés, dont la compatibilité ATEX.

 

Abdellali Bouslam, chef de produits chez ABB.

ABB lance son Smart Sensor pour les machines tournantes qui fonctionnent dans des zones dangereuses. La société élargit encore le champ d’application des capteurs intelligents d’ABB en proposant une nouvelle génération de capteurs pour les entraînements dans les zones dangereuses. Les clients des secteurs de la chimie, du pétrole et du gaz peuvent désormais bénéficier d’une surveillance de l’état de leurs installations à un coût avantageux, dans un large éventail d’applications.

 

Favoriser le contrôle des machines tournantes

Jusqu’à aujourd’hui, on estime que seulement 1 à 2 % des moteurs électriques sont surveillés de manière constante, au travers d’outils traditionnels. Il s’agit souvent d’outils câblés, qui sont onéreux et qui nécessitent une certaine compétence à l’installation et à l’interprétation des données. La philosophie d’ABB a été de proposer un capteur sans fil, simple à installer et à utiliser. « Nous estimons que 5 à 10 % des moteurs électriques sont surveillés de manière intermittente par des techniciens, témoigne Abdellali Bouslam, chef de produits Digital Solutions chez ABB. Dans ce cas, les industriels n’ont pas de visibilité sur l’état de santé de leurs équipements et soit attendent la casse, soit vérifient l’intégralité du parc de machines. Le Smart Sensor est très peu onéreux et ne nécessite pas de compétence particulière : son algorithme et le portail en ligne permettent à l’industriel de se focaliser uniquement sur les équipements qui font défaut. »

 

Capteur Smart Sensor de seconde génération.

Mesurer les vibrations, mais pas seulement

Le capteur intelligent sans fil surveille les paramètres clés pour fournir des informations détaillées sur les performances et la santé des actifs tels que les moteurs et les pompes. Les équipements installés dans des endroits difficiles ou dangereux d’accès peuvent être surveillés à distance en toute sécurité. À chaque fois que le Smart Sensor sera installé sur un équipement spécifique, l’utilisateur devra renseigner au préalable les différentes propriétés inscrites sur sa plaque signalétique. « Il est important que le capteur sache sur quel équipement il est installé pour délivrer ensuite une surveillance adaptée, explique Abdellali Bouslam. Il sera capable de mesurer les vibrations, mais également le champ magnétique et la température du moteur. » Le capteur d’ABB permet donc de réaliser une maintenance prédictive, en restant informé en temps réel d’une éventuelle dérive, qui peut entraîner une panne. Le capteur ne remplacera pas pour autant les experts : ils interviendront seulement sur des équipements à surveiller.

 

Le capteur Smart Sensor peut analyser tout type de machines tournantes.

Des améliorations multiples

La nouvelle génération de capteurs apporte des avantages de taille par rapport à la précédente. D’abord, la durée de vie de la batterie a été améliorée : elle est estimée aujourd’hui à quinze ans, contre cinq pour la première génération. Aussi, les capteurs de vibrations ont été considérablement améliorés. Le capteur couvre des plages de fréquence allant jusqu’à 20 kHz, contre 1,3 kHz auparavant. Enfin, les nouveaux capteurs peuvent être utilisés pour des machines tournantes en zone ATEX. « Du fait de son expérience en tant que fabricant de moteurs électriques, ABB ne s’est pas arrêté à la simple surveillance de moteurs électriques en zone ATEX. Les capteurs peuvent surveiller des équipements tels que des paliers, des pompes. Ils pourraient même être installés sur un châssis. » Le capteur est scellé à vie, avec un indice IP66/67, et peut être monté directement sur l’équipement en quelques minutes à l’aide d’un simple support de montage.

 


 

Un portail simple d’utilisation

Lorsque les données sont collectées, elles sont stockées dans le capteur. Elles peuvent ensuite être transférées aux serveurs d’ABB pour être analysées, en utilisant soit un smartphone en Bluetooth, soit une passerelle dédiée capable de relever les données des différents capteurs en simultané. Grâce à un code couleur, l’utilisateur peut simplement connaître l’état de santé de ses équipements. Il pourra également recevoir des mails ou notifications lorsqu’un équipement nécessite une attention particulière.

Inscrivez-vous à la newsletter
gratuite du Journal du vrac.