Alimentation animale : Tecaliman, des statuts pour une ambition

Les adhérents du centre technique de l’alimentation animale Tecaliman se sont dotés de nouveaux statuts permettant la mise en oeuvre d’un pan d’acion ambitieux suite à son repositionnement stratégique.

TecalimanFort de plus de trente ans d’expérience, d’une situation financière saine, dans un contexte économique de regroupement des acteurs et de concentration de ses adhérents, Tecaliman se devait  d’évoluer et d’accompagner cette mutation. Sur le plan scientifique, il convient de constater une forte diminution du nombre d’acteurs publics en sciences fondamentales dans le domaine des poudres et dans celui de la recherche technologique. Ce manque implique de nouvelles obligations avec une augmentation des coûts de la recherche et la nécessité d’être encore plus pointu dans les recherches à venir. Sur le plan technique, la diminution du nombre de personnels techniques dans les sociétés adhérentes conduit à des demandes de plus en plus élargies vers des conseils technologiques, process et procédés de fabrication pour lesquels Tecaliman n’est pas toujours armé, puisque sa vocation initiale est dédiée à la recherche en maîtrise technologique.
Enfin, sur le plan environnement économique, le regroupement et la concentration des acteurs en nutrition animale, tout en réduisant le nombre des acteurs, induit une baisse des cotisations par les adhérents et impacte, à terme, la capacité de financement du centre technique, d’autant plus que ceci s’opère en parallèle d’une diminution du co-financement public à la recherche au niveau national.

[…]

Retrouvez la suite cet article dans le Journal du Vrac N°103 Juillet-Août 2015

Inscrivez-vous à la newsletter
gratuite du Journal du vrac.