Ekibio crée une unité de transformation de produits bio

Le groupe Ekibio transforme et commercialise à ses marques des produits biologiques et écologiques issus du végétal. Sur son site de Peaugres, en Ardèche, Ekibio a créé une unité complète de transfert pour la cuisson et le conditionnement de légumineuses bio.

 

L’installation facilite le conditionnement
des légumineuses bio.

Dans le process de fabrication d’Ekibio, les légumineuses bio, de type pois cassés, pois chiches, haricots rouges, blancs, azukis, lentilles vertes, brunes, corail, rouges, sont conditionnées en big bags d’une tonne. Initialement consultée pour alimenter uniquement un cuiseur à partir d’une station de vidange big bag, Apia Technologie a accompagné la société Ekibio dans la création d’une unité complète de transfert pour la cuisson et le conditionnement de légumineuses. « L’un des enjeux était de relier des équipements existants, notre colonne vertébrale industrielle, dans un environnement compact, précise le responsable de ce projet industriel. Par leur flexibilité, les vis Apia répondaient parfaitement à cette demande, tout comme elles nous ont permis d’atteindre des cadences de transfert homogènes d’une tonne par heure sans arrêt de production ». Huit Transitube, d’une longueur allant de 1,5 à 17 mètres, ont été installées dans l’atelier, divisé en trois zones : cuisson, alimentation du broyeur, tamisage et conditionnement.

Système Transite Apia Technologie installé chez le client Ekibio.

« L’accompagnement d’Apia Technologie a été stratégique pour appréhender de manière pragmatique l’implantation. Par exemple, en sortie du stabilisateur, la spire alimente soit une trémie tampon, reliée directement au broyeur, soit une station de remplissage de big bag qui nous permet de réaliser des stocks tampons. Ces légumineuses sont ensuite réinjectées dans le circuit principal par une station de vidange big bag reliée à la trémie. » Pour le responsable de ce projet industriel, la force de l’installation réside également dans sa capacité à assurer un niveau d’hygiène optimal. « Toutes les vis sont facilement vidangeables en marche arrière via un démontage simple au niveau des moteurs DIN, et le nettoyage est simplifié, notamment par la récupération complète des matières premières dans chaque Transitube. »

Inscrivez-vous à la newsletter
gratuite du Journal du vrac.