Nouveau clapet anti-retour d’explosion Vigilex

La marque Vigilex, qui propose des équipements de protection contre les explosions, est distribuée en France par la société PM Filtration depuis 2019. Cette dernière annonce l’arrivée sur le marché d’un  nouveau clapet anti-retour d’explosion : le Vigiflap.  Jean-Baptiste Masurel, dirigeant de PM Filtration, nous en dresse le portrait.

 

Vigilex est une marque qui s’intéresse à la sécurité des installations, en proposant, entre autres, des évents d’explosion, des évents avec arrêt de flammes et, depuis peu, des clapets anti-retour d’explosion. Le Vigiflap, qui avait été présenté en avant-première au salon Vractech 2019 au Mans, est désormais disponible auprès de PM Filtration.

 

Désaccoupler l’installation en amont et en aval

Le clapet anti-retour permet d’isoler une installation à risque – comme un dépoussiéreur, une trémie ou un cyclo-filtre par exemple – de ce qui va se trouver en amont de celle-ci. Il permet ainsi d’éviter que l’explosion due à la poussière ne se propage dans tout le réseau et ne crée des explosions secondaires qui viendraient endommager les équipements ou blesser le personnel. C’est un complément en sécurité passive aux évents d’explosion, qui se placent sur l’installation à risque. Jean-Baptiste Masurel explique : « L’évent d’explosion permet, en cas d’explosion, d’évacuer au maximum les flammes et la surpression générée. Mais nous savons aussi qu’une partie de l’explosion repart dans les tuyauteries, notamment dans celles qui amènent l’air poussiéreux dans les installations à risque. Le clapet anti-retour est un organe de désaccouplement qui permet d’éviter la propagation de l’explosion vers l’amont du réseau, où se trouvent les opérateurs, les machines, les points d’aspiration, etc. » Grâce à sa technologie de clapet pouvant rester bloqué en fonctionnement standard, le Vigiflap protège également l’aval du réseau.

 

Test avec les tuyauteries placées en amont et en aval du clapet anti-retour.

Une technologie novatrice

Le clapet anti-retour Vigiflap est particulièrement novateur sur différents points. D’abord, il permet, dans un fonctionnement traditionnel, un montage côté « air sale ». Il est également le seul à pouvoir être installé côté « air propre », en aval de l’installation à risque. Le clapet est alors installé dans le même sens. « Lorsque le clapet est flottant, autrement dit lorsqu’il n’est pas verrouillé, il est nécessaire d’avoir un apport d’énergie, précise Jean-Baptiste Masurel. Avec le clapet Vigiflap, l’air n’a plus besoin d’énergie supplémentaire pour maintenir le clapet ouvert, il y a donc moins de pertes de charge. » Le clapet de fermeture est toujours en inox 304L, pour une meilleure tenue mécanique, et est bombé pour l’aérodynamisme. Le design a été spécifiquement étudié pour être auto-nettoyant et éviter le dépôt de poussière à l’intérieur du clapet. « Le Vigiflap a été dessiné de manière qu’il n’y ait aucune zone de rétention possible où la poussière pourrait stagner. »

 

Certification par l’Ineris

Le clapet anti-retour proposé par PM Filtration a été certifié par l’Ineris, conformément à la norme EN16447:2014. « Des essais ont été réalisés sur les plus petits et les plus grands modèles du clapet anti-retour, du Vigfiflap 160 au Vigiflap 800, précise Jean-Baptiste Masurel. La démarche a été de tester l’équipement avec différentes poussières, différents KST de poussière et différentes concentrations de poussière. Les tests ont permis de vérifier le bon comportement du Vigiflap, mais aussi de déterminer les limites d’utilisation. » Lors des tests avec l’Ineris, le clapet anti-retour a été testé en conditions réelles d’installation, c’est-à-dire avec une gaine en amont et en aval du clapet. Cela a permis d’avoir des distances d’installation fiables pour les futures installations chez les clients. Cette démarche a été faite en surplus de la norme, qui ne l’impose pas encore. Les résultats ont démontré que les clapets n’ayant pas été testés avec une gaine en amont et en aval ont des distances d’installation trop optimistes. « Nous nous sommes aperçus que la gaine placée en aval avait une influence sur la manière dont le clapet réagissait. Le temps de fermeture, la vibration ou la pression exercée sur le clapet ne sont pas les mêmes. » La norme va évoluer pour intégrer cela dans les tests.

 

Clapet anti-retour Vigiflap distribué par PM Filtration.

Une installation en position verticale

Avec une seconde version de certification à venir, le Vigiflap aura la possibilité d’être installé côté « air propre » ou côté « air sale », en position verticale. « Il s’agit là d’une grande première, déclare le directeur de PM Filtration. Cela permettra d’installer des clapets anti-retour sur les installations où cela était jusqu’ici compliqué, voire impossible. » La distance à respecter entre l’installation à risque et le clapet anti-retour dépend du certificat de chaque industriel, et cette distance doit impérativement être respectée. Le fait de pouvoir placer le clapet Vigiflap en position verticale permettra d’être au plus proche d’un silo ou d’un dépoussiéreur, car bien souvent, les distances nécessaires pour installer un clapet anti-retour en ligne droite ne sont pas présentes. Jean-Baptiste Masurel poursuit : « Nous pourrons également imaginer une installation après des coudes, dans un fonctionnement en pression ou en dépression.. C’est une innovation majeure car elle permettra d’installer les clapets anti-retour beaucoup plus facilement dans les installations. »

 


 

CARACTÉRISTIQUES STANDARD

  • Corps en acier peint
  • Clapet tout en acier inoxydable 304L
  • Diamètre : DN 160 à DN 800
  • Joint EPDM : -10 à +70 °C
  • Brides d’adaptation : ISO et ANSI
  • Détecteur inductif : capteur inductif de fermeture du clapet en cas d’explosion ou de surpression

Inscrivez-vous à la newsletter
gratuite du Journal du vrac.