Une cadence de 1 000 sacs par heure à l’usine Plein Champ

Pour sa nouvelle usine, la société Plein Champ, fabricant d’aliments pour animaux, a fait appel à Cetec pour installer une ligne de conditionnement complète : celle-ci permet de remplir des sacs de 4 à 30 kg à une cadence de 1 000 sacs par heure.

 

Le fabricant Plein Champ veut répondre à ses marchés avec des possibilités de packaging diverses et variées : ensacher des formats de sacs avec ou sans poignées, de 4 à 30 kg, dans des sacs papier en PE ou polypropylène, à des cadences de 1 000 sacs par heure, et sur palettes ou dans un box palette.

 

Polyvalence et flexibilité de l’ensacheuse

L’ensacheuse développée par Cetec a su répondre à la demande de Plein Champ. Cetec a également proposé d’ensacher à partir d’une gaine PE sur la même ligne. Les changements de formats sont simples et rapides grâce au système Autoflex. Les réglages sont motorisés, pour chaque format de sac. Plusieurs tailles de bouches interchangeables rapidement répondent aux différents formats de sac. Grâce à une fonction « Retourneur de sac », celui est orienté du bon côté avant le remplissage, ce qui permet de positionner l’étiquette au-dessus ou en dessous du sac lors de la palettisation. Le sac peut être conformé avec ou sans mise au vide, sans impact sur la cadence.

 

Combinaisons de fermeture et sécurité

Plusieurs combinaisons de fermeture de sac sont disponibles : couture avec ou sans pliage de la tête de sac, fermeture du sac par une bande latérale optionnée d’une ouverture facile du sac (possible pour les sacs papier et les sacs en polypropylène), postes de soudures pour les sacs PE. Ces systèmes de fermeture s’escamotent suivant les recettes sélectionnées. Après fermeture du sac, une poignée peut être découpée sur le sac. Plusieurs contrôles qualité sont faits durant le conditionnement : détection métallique, contrôle de poids sacs fermés, contrôle par caméra sur la fermeture thermoscellée, et contrôle de fuite sur tous les sacs. Les sacs en défaut sont éjectés de la ligne.

 

Sur palette ou en box carton

Le robot de palettisation assure soit une fonction de palettisation des sacs sur palette, soit une mise en box carton des sacs. Le robot comprend un magasin de palettes vides alimenté par un système de convoyeurs filoguidés et un transporteur encastré, ainsi qu’un magasin de napperon carton. Lors de la palettisation de petits sacs, un banderolage de maintien est réalisé à chaque dépose de couche de sacs afin de garantir l’intégrité des palettes lors du convoyage jusqu’à la banderoleuse de logistique, positionnée à plus de 40 mètres.

 

Les équipements installés permettent des changements de format très rapides, permettant de passer de la gaine aux sacs préformés en moins de deux minutes.

Inscrivez-vous à la newsletter
gratuite du Journal du vrac.