Chupinpack : pourquoi l’étanchéité de vos process est-elle si importante ?

Le transfert de poudres ou de produits solides peut générer des fuites de produits vers l’extérieur du process. La société Chupinpack, experte en solutions techniques pour le transfert des poudres et granulés, offre plusieurs solutions pour assurer l’étanchéité totale des installations. Grégoire Chupin, responsable Support technique de la société, met ici en lumière les risques de la non-étanchéité ainsi que les bénéfices apportés par des solutions adéquates.

 

Grégoire Chupin, responsable Support technique de la société.

Quel serait, selon vous, le coût de la non-étanchéité d’un process ? 

Grégoire Chupin : La non-étanchéité d’un process entraîne une fuite des poudres ou des produits solides : le premier coût de la non-étanchéité est alors directement lié à la production. Autrement dit, lorsque le produit a une forte valeur ajoutée, la perte de produit entraîne inévitablement une perte de productivité, et donc un manque à gagner. Parallèlement, une mauvaise étanchéité d’un process peut engendrer des problématiques liées à l’environnement ou à la sécurité des opérateurs, plus particulièrement lorsque les poudres sont nocives. Par exemple, dans les cimenteries, la silice présente dans le ciment peut avoir des effets dangereux sur les opérateurs qui l’inhalent. Dans le secteur de l’agroalimentaire, les défauts d’étanchéité peuvent également créer de forts risques de contamination microbienne. Certains de nos clients vont prioriser la tranquillité : une bonne étanchéité évite les arrêts de production quotidiens nécessaires au nettoyage des équipements. Et lors des opérations de maintenance, la technologie de nos manchettes BFM® permet notamment un démontage et un nettoyage très rapide. De grands groupes internationaux de l’agroalimentaire, de la pharmaceutique ou de la chimie ont trouvé un réel intérêt pour nos manchettes BFM®, même si le coût d’investissement est parfois plus important que d’autres solutions. Il est important de prendre en considération les gains de productivité et d’économies directes et indirectes.

 

Manchette en milieu industriel pharmaceutique.

En quoi les manchettes BFM® Fitting se démarquent-elles d’autres solutions alternatives ?

G. C. : Même si ces solutions peuvent garantir une bonne étanchéité, les manchettes fixées à l’extérieur du tube ont l’inconvénient d’avoir des colliers qui peuvent se déliter. Les manchettes BFM® se différencient à plusieurs niveaux. D’abord, elles sont les seules à garantir une étanchéité totale du process puisqu’elles se fixent à l’intérieur de la tuyauterie, et non pas à l’extérieur. Autrement dit, elles éliminent tous les risques de rétention. Ensuite, elles ont l’avantage d’être montées et démontées très facilement, sans outils spécifiques. Ces manchettes sont compatibles pour tout contact alimentaire avec certification CE et FDA à l’appui. Elles peuvent également s’installer dans les zones ATEX poudres et gaz. Nous avons d’ailleurs une toute nouvelle manchette en PTFE  100 % étanche spécialement dédiée aux produits très acides, qui peut être installée dans des applications de solvants par exemple, sans risque de dégradation. Les manchettes BFM® ont aussi l’avantage de pouvoir être installées sur des équipements en mouvement, sans décrochement possible.

 

Manchettes installées sur des tamiseurs vibrants.

Vous proposez une nouvelle manchette gonflable : en quoi est-elle innovante ?

G. C. : La manchette gonflable s’appuie sur le système breveté de manchette flexible avec tubulures inox de BFM® Fitting. Elle permet d’améliorer le remplissage de conteneurs souples avec goulotte, sans dispersion de produits. Composée d’une manchette gonflable à trois couches qui se clipse facilement dans la tubulure BFM soudée sur la conduite de déversement, la solution d’étanchéité de BFM® dispose d’une partie centrale en acier inoxydable encapsulée entre deux couches de Seeflex, uréthane résistant et flexible. Le système de remplissage de big bag est livré avec un raccord rapide pour la connexion d’un tuyau pneumatique standard de 8 mm afin de gonfler la couche externe flexible ultra-résistante. L’opérateur place la goulotte du conteneur sur la manchette gonflable. Quand la couche extérieure du Seeflex se gonfle, la goulotte du big bag souple reste en position ouverte pendant toute la durée du remplissage, sans risque de fuite de produit. Une fois le remplissage terminé, la paroi extérieure peut être instantanément dégonflée, ce qui permet de retirer facilement le conteneur. Dans certaines applications avec des big bags installés pour du rebut, cette manchette gonflable pourrait être intéressante. Elle pourrait rester gonflée plusieurs semaines, en prenant soin de réguler le niveau d’air comprimé insufflé 24h/24. La manchette gonflable est hygiénique et se démonte bien plus rapidement que n’importe quel autre joint gonflable disponible sur le marché.

 

Joint à compensation d’usure empêchant les poudres de rentrer dans le corps de la vanne à glissière.

Quelle solution proposez-vous pour pallier le manque d’étanchéité d’un arbre tournant ?

G. C. : Lorsqu’on utilise des mixeurs, des mélangeurs ou des vis d’alimentation par exemple, le produit est entraîné et mélangé grâce à un arbre tournant : l’espace entre la paroi de l’équipement et l’arbre tournant peut laisser passer les poudres ou produits solides. On utilise le plus souvent un presse-étoupe pour assurer l’étanchéité, mais cette solution s’use très rapidement, et peut même aller jusqu’à détériorer l’arbre tournant. Avec le système CinchSeal, le joint d’étanchéité est comprimé entre deux flasques et tourne avec l’arbre. Une légère surpression rend l’ensemble parfaitement étanche, forçant le produit à rester à l’intérieur de l’équipement. Notre expérience nous montre que nous pouvons installer les boîtiers d’étanchéité CinchSeal sur des vis inclinées. Nous avons des systèmes équipés de déflecteurs qui permettent d’éviter les risques de pression trop importants venant pousser le produit à l’extérieur de l’équipement. La société Chupinpack est l’importateur et le distributeur des boîtiers CinchSeal.

 

Pour quelles raisons est-ce important d’utiliser des vannes uniquement dédiées aux poudres et produits solides ?

Avant installation du boîtier d’étanchéité.

Après installation du boîtier d’étanchéité CINCHSEAL.

G. C. : L’étanchéité aux poudres n’est pas la même que l’étanchéité aux gaz ou aux liquides. Il est très important de tenir compte du produit pour choisir la solution la plus adaptée. Les vannes dédiées aux liquides, telles que les vannes papillon, vannes à glissières pour eaux chargées ou papeteries, ne sont pas vraiment recommandées pour des poudres et autres produits solides.  Ces vannes comportent une gorge de guidage de la lame. Cette lame entraîne du produit dans cette gorge, ce qui crée un colmatage et un défaut d’étanchéité. Importée et distribuée par Chupinpack, la société VORTEX est le seul fabricant au monde à développer uniquement des vannes à glissière dédiées aux produits solides. La glissière n’est pas guidée dans une gorge : lorsque la glissière se retire pour ouvrir le circuit, elle passe entre deux joints comprimés qui empêchent le produit de se loger à l’intérieur. Cela évite donc l’accumulation des solides dans la butée. Parallèlement, Vortex propose des vannes d’aiguillage : ces vannes fonctionnent au travers d’un flux constant de produits, tout en étant parfaitement étanches. Les avantages sont multiples : parois en acier très résistant, déplacement de la goulotte, passage direct, remplissage simultané des deux voies, maintenance facile sans dépose de la ligne de process, etc. Le coût d’investissement peut être plus important qu’une solution traditionnelle, mais c’est le prix de la tranquillité.

Inscrivez-vous à la newsletter
gratuite du Journal du vrac.